Menu

vendredi 11 avril 2014

Chronique [JUSSI ADLER OLSEN] Profanation

Dear Readers !!

Voici que voilà le fameux livre que j'ai mis tant de temps à lire ! Et oui, j'ai eu un mal de chien ! ;-) En voiciles raisons. Bonne lecture ! 


AUTEUR(S) : JUSSI ADLER OLSEN
Nom de naissance : Carl Valdemar Jussi Alder-Olsen
Activité : Romancier
Naissance : 02 août 1950
Copenhague,  Danemark
Langue d'écriture : Danois
Genres d'écritures : Roman policier
Distinctions : Prix Clé de verre

Né en 1950 à Copenhague, Jussi Adler-Olsen a étudié à l'université des domaines aussi variés que la médecine, la sociologie, le cinéma ou la politique. Ancien éditeur de littérature et de comics, il se consacre exclusivement à l'écriture. Miséricorde, son premier livre (Grand Pris des lectrices de Elle 2012 et Prix des lecteurs du Livre de Poche 2013 dans la catégorie "Polar"), est le premier tome de sa série Département V. Véritable phénomène au Danemark, son oeuvre est aujourd'hui traduite dans une trentaine de pays. 

PROFANATION (TOME 2) :
La deuxième enquête du département V

Édition : ALBIN MICHEL (2012)
Autre(s) éditeur(s) : LE LIVRE DE POCHE
Traduction : Traduit du Danois par Caroline BERG
Titre VO : FASANDRAEBERNE

Nombre de pages : 571
Genre de l'ouvrage : Policier/thriller
Prix (Amazon.fr) Neuf : 7,70 € TTC


QUATRIÈME DE COUVERTURE :
Sur le bureau de l'inspecteur Carl Mork, chef du département V, le dossier d'un double meurtre commis en 1987 et impliquant une bande de fils de famille, innocentée par les aveux "spontanés" d'un des leurs. Mork s'aperçoit que l'affaire a été hâtivement bouclée et décide de reprendre l'enquête.
Cercles fermés des milieux d'affaires, corruption au plus haut niveau, secrets nauséabonds de la grande bourgeoisie... Adler-Olse mêle suspense implacable et regard acerbe sur son pays.
Après le phénomène Miséricorde, lauréat de Prix des lecteurs du Livre de Poche catégorie polar 2013 et Grand prix des lectrices de Elle, Profanation ne décevra pas les fans du cynique Carl Mork et de son assistant syrien, l'imprévisible Assad.

MON AVIS PERSONNEL :
Kimmie, se vengera un jour de Ditlev Pram, Torten et Ulrik qu'elle hait. Et ça tombe bien si on peut dire puisque ces gens la recherche. Kimmie ne supporte pas grand monde. Mais autant dire que ceux là sont particulièrement cruels ! Kimmie vit dans la rue et le temps qu'elle y passe fait d'elle quelqu'un sans crainte ou presque. Elle s'habille en volant des valises aux bourges, en gare ferroviaire. C'est dans une gare qu'elle vit, et où elle y rencontre Tine la Rate (la Rate = parce qu'elle a un rat) qui à son goût restait la seule personne à peu près supportable. Tine est une Junkie prostituée. Selon Kimmie, c'est une ratée. Mais voilà Tine lui a présenté de l'affection et ça a suffit à Kimmie pour l'apprécier. Avant de décider de partir vivre dans la rue, Kimmie était enceinte. Enceinte d'un des trois hommes qu'elle veut retrouver et c'est un des trois en particulier qui va la rendre haineuse, qui va faire qu'elle a une envie de se venger plus forte encore.
À l'école, Kimmie sortait avec Ditlev qui était violent et ça le faisait jubiler. Lui et Ulrik en ont pris tellement goût qui ne pourront plus jamais s'arrêter. De vrai pourritures ! Ditlev, Torten, Ulrik et elle, se droguaient et pour eux c'est un moyen de défier l'autorité. Bjarne était leur fournisseur, le meneur.
Carl est policier à la crime (criminel). Marcus est le chef de la crime. Lars, lui, est adjoint au chef de la crime. Un de ces agents trouve mystérieusement un dossier sur le bureau d'un policier. Sans savoir pourquoi ni comment il a atterrit ici, ils y trouvent des meurtres sanglants, une affaire qui date de plusieurs années et donc qui sera difficile à reprendre et surtout à résoudre.

Selon moi, il y a des détails en trop. Certains meurtres que l'auteur met en avant dès le début et qui sont accrocheur, ne réapparaîtrons pas par la suite.
Dans les débuts, on ressent déjà le suspens, l'action. On est en plein dedans, pas de répit, sans pauses. Il n'y aucun moment d'attente. Je me suis dit que la suite serait prometteuse. On ressent vite le suspense et je pensai m'attendre à des rebondissements. Il y a quelques courts passages sanglants. Et à ma grande surprise ça ne m'a pas déplu. Ça ajoute du suspens, du questionnement et de la curiosité pour la suite. Pour ce qui est la description des personnages, elle est excellente ! Ce qui rend l'histoire captivante. Toutefois, je ne vous raconte pas à quel point ça m'a énervé de lire les noms des villes, quartiers danois, les noms de familles incompréhensibles. Alors vous imaginez bien la difficulté rencontrée pour retenir les endroits, en fait je n'ai rien retenu du tout, bien clairement. Le roman est très très policier. C'est une enquête criminel. Le côté thriller ressort dans les début puis plus rien. J'ai eu envie de refermer le livre plein de fois. J'ai mis un sacré temps à le lire. Et je voulais absolument vous faire cette chronique donc je l'ai terminé tant bien que mal mais croyez-moi, ce n'était pas simple du tout... :-) C'est à peu près vers les trois quart que j'ai commencé à perdre le fil. C'est devenu vite ennuyant par l'enquête et insipide. Il était bien au début et est devenu décevant. Je ne m'attendait pas du tout à ça... Ce roman est recommandable pour les personnes qui aime lire le genre policier, et peu pour moi. ;-)

Passage retenu :
"Je dois les éliminer tous à la fois", conclut-elle à voix haute. "Il faut que je trouve un moyen pour les tuer tous en même temps, sinon ils vont m'échapper.
Elle s'en savait capable, mais les voies n'étaient pas d'accord.
Les voies étaient têtues et ne voulaient rien entendre. Elles allaient la rendre folle avec leur obstination.
Ce qui a fait que je me suis arrêtée sur ce passage, c'est ma réaction à l'instant où je l'ai lu : non mais ELLE L'EST folle !

Les + : écriture souple, facile à lire.
Les - : incompréhension des lieux à cause de la langue (villes, noms...). Très policier.

NOTE :




Des bisous ! ♥

(Prochain article : Chronique [Charlaine HARRIS] LA COMMUNAUTÉ DU SUD, Tome 2 : Disparition à Dallas)
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Boutons icônes sign