Menu

dimanche 27 juillet 2014

Chronique [Harlan COBEN] Dans les bois

Dear readers !

Comment allez-vous ? Je sais, je ne devais pas refaire de chronique car je suis en lecture imposée mais j'ai tellement de mal à le lire que je n'ai pas pu résister à un bon roman d'Harlan Coben.
Bonne lecture !

AUTEUR(S) : HARLAN COBEN


Activité : Romancier
Naissance : 4 janvier 1962
Newark, New Jersey
Langue d'écriture : Américain
Genres d'écritures : Roman policier, thriller
Distinctions : Prix Edgard Award, Shamus Award, Anthony Award.


DANS LES BOIS

Édition : BELFOND (2008)
Autre(s) éditeur(s) : POCKET (2011)
Traductrice : Roxane Azimi
Titre VO : THE WOODS
Nombre de pages : 490
Genre de l'ouvrage : Thriller

PRIX Amazon.fr / PRIX FNAC
Twitter / Facebook / Site Officiel


QUATRIÈME DE COUVERTURE :
Paul Copeland a mis vingt ans pour accepter l'idée que sa soeur, comme trois autres adolescents cette nuit-là, est morte assassinée dans le camp de vacances du lac Charmaine. Même si deux corps seulement ont été retrouvés dans les bois, les chances de revoir Camille vivante se sont évanouies avec le temps.
Aujourd'hui, Paul est à la morgue et c'est tout son passé qui lui saute à la gorge. Devant ses yeux, un espoir fou. Le cadavre d'un homme. L'autre adolescent porté disparu...

MON AVIS PERSONNEL :
Paul Copeland est un procureur qui est appelé pour l'identification d'un corps à la morgue. Ce corps est celui d'un homme nommé Manolo Santiago. Mais en réalité, il s'agit de Gil Perez qui est considéré comme mort depuis plus de vingt ans. La sœur de Paul, Camille, l'est tout autant.
Cette période très douloureuse reste une blessure ouverte et douloureuse. Cette découverte rouvre cette période de sa vie. Paul se sent toujours responsable de la mort de ces adolescents quand voilà la réapparition des fantômes du passé. Et je vous laisse découvrir la suite assez captivante et surprenante.

Comme souvent, Harlan Coben réussit parfaitement à nous captiver, à faire que le lecteur se laisse embobiner. Le rythme est soutenu, l'histoire est palpitante et facile à suivre et ça nous tiens en haleine. Le dénouement est très bien tenu. Cette intrigue...superbe! Harlan Coben a le don de finir ses chapitres en laissant le questionnement et des intrigues fantastiques. L'écriture toujours soignée, c'est encore et toujours un plaisir de le lire. Roman agréable et histoire originale. Depuis cette lecture, j'aime courir dans les bois. Non, je plaisante, ça c'est le hasard ! J'aime courir oui, dans les bois, oui aussi, mais je ne suis pas très tranquille quand même faut l'avouer. On entend tellement de choses ! Faut pas trop lire de thrillers en fait... mouahahah
Sérieusement, c'est un ouvrage accrocheur, avec beaucoup de suspense, qui nous aide à s'évader et accessible à tous qui m'a captivé profondément et que je vous recommande de lire, il est vraiment bien. 


Les + : l'écriture, l'originalité de l'histoire, l'intrigue, le dénouement, le suspense...
Les - : je ne sais pas trop, j'ai vraiment du mal à lui trouver des défauts !


Extrait 
Dans notre société, nous sommes très forts pour classer les villes comme nous le faisons avec les communautés ethniques et autres minorités. Il est facile de les juger à distance. Je me souviens des parents conservateurs de Jane et de leur mépris pour tout ce qui avait trait à l'homosexualité. Helen, la fille qui partageait sa chambre sur le campus, était lesbienne. Ils l'ignoraient, bien sûr. Quand ils l'ont rencontrée, tous deux, le père et la mère de Jane, ont tout simplement adorée Helen. Et quand ils ont appris son homosexualité, ils ont continué à l'aimer. Et ils ont aimé sa compagne aussi.
C'est souvent comme ça que ça se passe. Il est facile de haïr les homos, les Noirs, les juifs et les Arabes. Il est plus difficile de haïr des individus.
NOTE :

♥ Je vous fais des gros bisous et je vous souhaite de bonnes lectures ♥
Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. bravo pour le post
    dydie, pour info, ce n'est pas le bois qui est dangereux, c'est faire du footing qui l'est et dans un endroit isolé ...
    long life to the blog

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup !
      Pour le bois ou plutôt le footing, me faut un tapis de course alors ! mdr
      And thank you so much ♥ Kiss

      Supprimer

Boutons icônes sign